Blog de photographe amateur passionné avec tests d'accessoires photo, pour le reflex et l'hybride (trépied, sangles, sac...), le flash (diffuseur, bol beauté, setup strobist...), tests de matériel pour le photographes (ordinateur portable, sonde colorimétrique, logiciel de retouche...)

Nikon 50mm f1.4G AF-S : 6 bonnes raisons d’acheter une focale fixe

A la une 50mm 1.4G fermé 298x300 Nikon 50mm f1.4G AF S : 6 bonnes raisons dacheter une focale fixeComme je l’avais écrit par le passé, ce n’est pas une focale fixe et lumineuse qui fera de vous un meilleur photographe

Mais,  car il y a toujours un mais, cela n’enlève en rien les propriétés optiques de ces objectifs qui, bien exploitées, vous permettront de faire des photos bien différentes de celles que vous pouvez faire avec l’objectif du kit que vous avez acheté ou même un zoom lumineux.

Pour ma part, j’ai craqué pour un objectif Nikon, le 50mm f1.4G AF-S pour mon D600. Et si je vous donnais 6 bonnes raisons de faire de même ?

PLUS »

Bill Frakes interviewé sur le blog !

Bill+Frakes+ +Portrait Bill Frakes interviewé sur le blog !

Bill Frakes fait partie de l’équipe de photographes du magazine américain Sports Illustrated. Basé en Floride, il a travaillé dans plus de 125 pays pour une grande variété de clients éditoriaux et publicitaires.

On peut compter parmi ses clients publicitaires Apple, Nike, Manfrotto, Coca-Cola, Champion, Isleworth, Stryker, IBM, Nikon, Canon, Kodak, et Reebok. Il dirige les clips et les publicités télévisées.
Il a remporté le très convoité « Newspaper Photographer of the Year » dans la prestigieuse catéorie « Pictures of the Year ». Il était un membre du staff du Miami Herald quand il a remporté le prix Pulitzer pour sa couverture de l’ouragan Andrew. Le World Press Photo lui a décerné la médaille d’or. Il a également été honoré par le Prix Robert F. Kennedy du journalisme pour ses reportages sur les personnes défavorisées ou encore par l’Overseas Press Club. Il a reçu des centaines de récompenses nationales et internationales pour son travail.
Il a enseigné à l’Université de Miami, l’Université de Floride et l’Université du Kansas comme professeur adjoint et professeur. Au cours des cinq dernières années, il a enseigné à plus de 100 universités sur les thèmes du multimédia et du photojournalisme.
En 2010, il a siégé dans le jury du World Press Photo.
Et aujourd’hui, j’ai le plaisir de l’interviewer pour le blog suite à notre rencontre à Venise. En anglais dans le texte pour ne pas déformer ses propos par une traduction approximative de ma part.

PLUS »

Comment choisir un bon cours photo ?

De plus en plus de nouveaux photographes, qui prennaient jusqu’à ce jour des photos au compact se sont équipés d’hybrides ou de reflex. Avec cet engouement, les cours de photo sont des prestations très prisées et le nombre de prestataires sur le salon de la photo est là pour le prouver. Le soucis, c’est qu’on trouve dans cet océean d’offres un peu de tout, du meilleur au pire. J’ai vu de « super » offres sur des sites d’achat groupé qui m’ont faire rire jaune ou des propositions de personnes qui, finallement, te balladent dans une ville, font un maximum d’argent avec des prestations en groupe de taille démesurée (du style 20 personnes à 50€ les deux heures de marche : comment voulez vous apprendre quelque chose ?J’ai rencontré de vrais professionnels sur le salon de la photo, ai discuté avec des créateur de nouveaux services dont l’histoire photographique ne date pas de leur achat d’un reflex il y a 2/3 ans et qui leur permet de prétendre à transmettre un savoir. Je me lance donc dans une serie d’interview de prestataires de cours photo, dans le même format pour que vous puissiez les comparer. J’ai posé les questions qu’il me parraissait important de leur poser, j’espère que ça vous aidera dans votre choix de cours photo et dans votre expérience photographique future !Toutes les interviews seront accessibles via le tag « Cours Photo »

Régler l’autofocus de votre appareil photo avec la mire et le logiciel de Michael Tapes Design

Lens Align 300x300 Régler lautofocus de votre appareil photo avec la mire et le logiciel de Michael Tapes DesignQuand je suis passé au full frame, j’ai fait des photos floues… vous savez comme moi que plus le capteur est grand moins la profondeur de champs à distance, focale et ouverture égale, est grande. Du coup avec mes optiques 2.8 voire 1.8 j’ai commencé à me demander si je n’avais pas de problème de front/back focus, surtout sur les anciennes.

J’avais déjà testé des mires de réglages de l’autofocus où il faut juger visuellement de la mise au point (ce qui est encore plus difficile quand on sait que la zone nette devant et derrière la zone de mise au point n’a pas la même taille), j’ai trouvé des moyens de contrôle et de réglage en me basant sur les 2 systèmes de mesures, celui qui est utilisé en viseur optique et en liveview (ce qui marche particulièrement bien pour les appareils Nikon grâce à l’indicateur front/back focus du mode manuel) … et puis je suis tombé sur la solution de Michael Tapes. Cette solution comporte une mire (voire plusieurs) et un logiciel qui va analyser les photos de tests. En utilisant son système, on comprend d’ailleurs beaucoup d’erreurs que l’on peut faire avec d’autres mires. Du coup, cet article peut vous intéresser même si vous avez déjà investi dans une mire de calibration ;)

PLUS »

La composition – Série Photo School de Michael Freeman

la+composition La composition   Série Photo School de Michael Freeman

La composition est selon moi le second livre de la série à lire. Maintenant que l’on sait gérer (je ne vais pas oser dire maîtriser) la lumière, on va pouvoir construire sa photo. Comme « L’éclairage » de la même série, il s’agit de sujets traités sous la forme théorie/exercice/analyse. Est-il dans la lignée des autres ouvrages de la série? 

  • S'abonner à la newsletter mensuelle

    * Ce champs est obligatoire
    Vous pourriez aussi aimer...close