Un sac de randonnée pour photographe, test du Thule Perspektiv TPDP-101

Test Thule Perspektive Daypack

Emporter un sac photo en randonnée peut rapidement devenir un calvaire s’il n’est pas adapté, en particulier quand le photographe le charge pour être certain d’avoir un objectif pour toutes les situations. Sans compter qu’on oublie potentiellement des objets indispensables à la randonnée, de la barre de céréale à l’imperméable ou tout simplement une gourde d’eau!

Vous connaissez la marque Thule? Vous l’avez peut être vu … dans votre magasin automobile quand vous cherchiez un coffre de toit … ou dans votre magasin de sport pour un porte vélo ou, plus dans notre thématique, un sac à dos. Cette société se veut être spécialisée dans tout ce qui est « transport » d’objets pour les activités de plein air.

Thule propose un sac de randonnée « journée », le daypack de la série Perspektiv. Est-ce un sac photo utilisable en randonnée ou un vrai sac de randonnée destiné à un photographe ?

Le Perspektiv daypack sac photo

Le Thule Perspektiv Daypack, référence TPDP101 si on veut être précis, est conçu pour contenir un reflex sans grip, un ou deux objectifs, un 70-200 f2.8 et un trépied. J’ai essayé de le remplir au mieux…

Je n’ai pas réussi à y faire entrer le Nikon D600 et mon 80-200mm f2.8 monté (au max, on a droit à 24cm de profondeur pour le reflex et son objectif). Par contre, je n’ai eu aucun soucis pour faire entrer le D600 et un 24-70 2.8 monté, le 80-200 2.8 dans un compartiment, un 85 1.8 et un flash cobra dans d’autres. Restait encore un compartiment où rentrerai encore un chargeur ou un petit objectif.

Tout ça entre dans le Daypack

J’ai également mis en extérieur, dans la poche opposée à l’ouverture pour le matériel photo, cartes mémoires et quelques autres accessoires. Il est important de ne pas trop charger cette poche car c’est au dessus de celle-ci qu’une poche contiendra votre gourde d’eau.

La poche accessoires photo

J’ai enfin accroché un trépied Vanguard Alta Pro 283CT avec sa tête SBH-100 sur le dos, en position centrée. Avec tout ça, le sac reste équilibré et tient verticalement sur une surface plane. Le sac étant plutôt compact, le trépied dépasse du sac … il dépasse même de ma tête: j’éviterai donc les randonnées avec risque d’orage pour ne pas devenir un simple paratonnerre 😉

Avec le trépied … et une gourde alu

Dernière remarque sur la partie photo, le matériel photo est dans un « sous sac » qui est amovible. Il est possible de l’enlever quand il est vide: l’orifice pour le glisser n’est pas assez grand pour l’extraire plein. Cela peut par exemple servir à stocker son matériel ou … utiliser le sac exclusivement pour la ballade.

Le sac extractible et ses poignées

Le Perspektiv daypack sac de randonnée

Coté sac orienté randonnée, comprendre rando d’une journée, il ne s’agit pas de transporter tente et duvet mais seulement le strict nécessaire.

Comme on l’a vu sur la photo précédente, le sac possède une poche en textile type néoprène qui permet de glisser une gourde – sur la photo, c’est une 1 litre – au dessus de la poche accessoires photo. C’est un très bon point d’avoir prévus cette poche à l’extérieur du sac. En effet, comme beaucoup de sac, pour avoir un équilibre correct, on met le matériel photo dans la partie basse du sac : je vous laisse imaginer une gourde qui s’ouvre et coule sur votre matériel!

Le sac possède un compartiment sur le dessus pour stocker votre nécessaire de rando. On remarque qu’il est constitué d’une coque thermoformée plutôt rigide: il faudra donc la remplir si on ne veut pas qu’un simple objet se ballade tout le temps. Y rentrent sans soucis barre de céréale, fruits et pourquoi pas un petit pull ou un coupe vent. Pour être précis, ses dimensions sont 16cm de profondeur, 22cm de large et 15cm de large.

Le compartiment « rando »

Et quand on parle rando, on se doit de parler confort de porté. Et là, on sent que cela a été pensé pour : bretelles larges et confortables, sangle de hanche pour soulager le dos et sangle de poitrine pour tenir le sac bien collé et centré – avec une partie élastique pour ne pas compresser, coussinets pour les omoplates et le bas du dos, espace libre pour la circulation d’air et, ainsi, limiter la transpiration… vraiment rien à redire!

Le système de portage du Perspektiv

On note également une poignée sur le haut du sac pour du transport ponctuel, comme le sortie de la voiture ou quand on le pose à ses pieds. Sans oublier une poche sur le dessus et sur le devant, plutôt fines, qui pourront accueillir un portefeuille ou des papiers.

Pour en finir avec la partie rando, les amateurs du genre attendent surement une info : le poids à vide. J’ai mesuré 1,35kg (et non 1,2kg comme indiqué sur la fiche technique, cette valeur étant à priori celle sans le compartiment photo extractible)

Qualité de construction

Coté construction, les matériaux utilisés et le design sont particulièrement bien pensés. Tout d’abord, le choix du tissu: il est déperlant traité DWR / Durable Water Repellency (Traitement déperlant durable).  C’est à priori le meilleur moyen d’avoir de la déperlance sans avoir d’impact notable sur le poids, le traitement étant seulement de surface.

Traitement déperlant DWR

De la même façon, les fermetures éclairs sont conçues pour empêcher l’eau d’entrer. Pour la plupart, elles sont recouvertes par une espèce de joint.

Le joint en question

Le joint en question

Voilà une autre vue sur laquelle on voit en particulier la forme du tissus sur l’extrémité de l’ouverture qui aide encore à limiter l’entrée d’eau.

Fermeture éclair du Thule Perspektiv

Reste l’accès au compartiment rando, qui est le plus exposé en cas de pluie. Pour ce dernier, la fermeture éclair est protégée par un rabat de plusieurs centimètres soigné dans le moindre détail: des parties élastiques permettent d’être à la fois serré et de rendre les manipulations d’ouverture/fermeture aisées.

Fermeture du compartiment du haut

Conclusion et disponibilité

Vous l’aurez compris, je trouve ce sac idéal pour une randonnée d’une journée. Il évite tous les pièges de cet exercice offrant réellement un sac de randonnée pour le photographe. Cela ne donne qu’une envie, le charger et aller faire une ballade dans les bois!

Coté prix, on reste dans du très raisonnable, surtout quand on considère le niveau de protection du matériel, le confort … et la garantie 25 ans. Vous le trouverez à moins de 160€ assez facilement.

Vous pouvez bien sûr soutenir le blog en le prenant chez mon partenaire 😉

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Bon Plan Photo dit :

    merci pour ce test, je le glisse dans mon tableau de comparatif 😉

  2. Citizen dit :

    Bonjour, une question s’il on retire le compartiment photo peut on obtenir un sac classique c’est a dire sans compartiment de haut en bas, juste un grand espace ou l’on pourrait ranger un Pc portable ?

  3. Clément dit :

    Le compartiment du haut n’est pas fixe, celui-ci est maintenu par un scratch, donc il est amovible, pouvant faire du sac photo un sac classique.

  4. niluje dit :

    Il manque une info importante, il y a une housse anti pluie cachée dans le dos du sac qui permet une protection supplémentaire contre les forte pluie.
    Le randonneur est trampé mais le matos reste au sec !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *