Test du sac à dos Case Logic Luminosity Medium DSB-101

Case-Logic-DSB-101Et je vous faisais un petit test de sac photo avant vos prochaines vacances? J’ai entre les mains un sac à dos Case logic Luminosity moyen qui a pour référence DSB-101. J’ai déjà testé quelques sacs, sont des case logic, je vais donc pouvoir vous donner quelques points de comparaison et, surtout, mettre en avant les point qui me paraissent être des points forts… ou des points faibles.

Comme le dit une partie du nom, ce sac est de taille moyenne. Ayant pratiqué du case logic depuis quelques temps, je sais aussi qu’ils sont designé comme des twingo: pas très gros à l’extérieur et beaucoup de place à l’intérieur. Ce luminosity n’échappe pas à la règle et peut finalement contenir plus que des sacs de taille supérieure.

Commençons par l’extérieur, ce sac photo permet de transporter un trépied sur le côté. J’ai essayé d’y accrocher un Vanguard Alta Pro 283CT et de sa tête SBH-100 : j’ai un peu l’impression de balader avec un paratonnerre mais cela tient.

Le système de fixation est hybride sangle de fibre textile et caoutchouc, ça épouse bien la forme du trépied et l’empêche de glisser. Un petit bémol sur la partie clip coté fibre textile : il manque un frein – par exemple en faisant passer la angle plusieurs fois – du coup cela se serre facilement mais cela peut se desserrer si le trépied et long et que cela force. C’est donc un bon système pour un trépied de petite taille qui ne dépasse pas trop la hauteur du sac. Dans ce dernier cas, cela tient très bien !

Avant de l’ouvrir, concentrons-nous sur la partie portage. C’est un système complet : bretelles larges et rembourrées, clip de maintien au niveau des pectoraux et ceinture au niveau des hanches. Même chargé, le sac ne bouge pas et est plutôt agréable à porter. La partie ceinture peut rentrer dans le sac si on ne souhaite pas l’utiliser mais cela ajouter une très légère bosse au bas du dos : pas vraiment d’intérêt… La partie dorsale est aussi rembourrée, vraiment rien à dire de ce côté-là.

J’en termine avec l’ergonomie par la présence de 2 poignées rembourrées pour protéger nos petits doigts. Une en haut pour le portage … et une en bas dont j’ignore complètement le cas d’utilisation. A la rigueur pour saisir le sac quand il est posé sur une étagère. Vous me direz si vous avez une idée…

Si j’ai voulu vous parler rapidement de la partie portage, c’est que la suite se passe de ce côté, et cela va ravir les personnes qui veulent transporter leur matériel de façon sécurisée : le sac s’ouvre du côté dos ! Seul l’appareil photo possède un accès rapide sur le dessus… ce qui n’est pas gênant niveau sécurité si comme moi vous balader avec l’appareil autour du cou, cette zone est vide ! Revenons à l’accès à la plus grande partie du sac. Elle est facilitée par le fait que les bretelles peuvent facilement être « retournées » sur le côté : on peut ainsi accéder à l’ouverture sans être gêné.

J’ai presque remplis le sac, je pense qu’il peut encore rentrer quelques accessoires dans la partie que je vais décrire en premier et que je pourrais appeler la « porte ». De la façon que je l’ai chargée, je n’ai ressenti aucune gêne dans le dos, on peut encore y aller, en particulier si on veut ajouter portefeuille, papiers, etc. en fait c’est prévu pour une tablette taille iPad !

Dans cette zone, j’ai  donc casé :

  • 3 jeux de piles rechargeables AA, il y a 3 petites pochettes à la bonne taille
  • Un petit lecteur de carte,
  • Quelques câbles (déclencheurs, usb…)
  • Des gélatines et des scratch

Une des pochettes à fermeture éclair est semi transparente si bien qu’il est possible de voir ce qu’elle contient sans l’ouvrir.

Coté grand compartiment, j’y suis allé fort… très fort :

  • Un D600 et un 24-70mm 2.8
  • Un 80-200mm 2.8
  • Un 85mm 1.8
  • Un 50mm 1.8
  • 2 flashs cobra, le Gloxy et le Nikon SB-800
  • Mon posemètre / flashmètre Sekonic xxx
  • Un émetteur TTL Phottix ODIN … et 3 récepteurs
  • Un émetteur Phottix Strato II … et 2 récepteurs (je m’en sers surtout de déclencheur d’appareil à distance 🙂

Le système de modularité et plutôt original. L’usage me dira si c’est mieux que des classiques séparateurs (ma première impression est que c’est mieux calé…). En fait la partie centrale fonctionne avec des séparateurs classiques, à scratch, alors que la partie sur les coté est une longue bande rembourrée que l’on peut organiser un peu comme on veut en passant par 3 « passes bande ».

Reste la poche à soufflet qui se trouve sur l’avant du sac. Je pense que je l’utiliserai de 2 façons : soit pour du matériel photo quand je suis en mode shooting, soit pour du « confort » en mode balade en ville (petite bouteille d’eau, fruit…). Dans le mode « photo », j’y ai casé un charte couleur, des filtres, une petite poire soufflante et … un 3e flash.

Reste une petite poche sur le coté, qui contient en standard une protection anti pluie. Cette dernière vient protéger le sac en cas d’intempéries et a la particularité de posséder 2 petites anses scratch pour la fixer sur les bretelles du sac.

Cette protection n’est pas très grosse (ni discrète avec son bleu) et il est difficile d’utiliser la poche pour autre chose, du coup je vais la garder « au cas où » en permanence dans le sac.

J’en terminerai avec une petite comparaison avec un autre sac case logic, le SLRC-206. Je lui reprochais d’avoir une zone prévue pour un ordi portable peu confortable quand elle n’était pas utilisée. Plus de problème dans le sac Luminosty … puisqu’il n’y pas de zone pour le portable. Je trouve ça beaucoup mieux en utilisation « photo ». L’autre bonne nouvelle est que le sac est plus compact comme vous le verrez sur la photo suivante … alors que j’y rentre presque la même chose (un flash de moins dans ma configuration).

Je regrette seulement la partie basse en caoutchouc renforcée qui me permettait de poser le sac un peu n’ importe où, même dans de la boue, sans sourciller…. Mais on ne peut pas tout avoir 😉

Coté prix, on reste dans du raisonnable, surtout pour un sac qui sécurisera votre précieux matériel photo. Vous trouverez par exemple chez mon partenaire le DSB101K à moins de 110€. Pour ma part, cela va devenir mon sac de sortie 🙂

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *