G-Raid Mini, la protection des photos en voyage/en extérieur

Lors de mes recherches sur la sauvegarde des photos, j’ai effectué un petit sondage sur twitter et l’une des réponse a attiré mon attention : un photographe est allé faire un shooting, pour une commande, à l’étranger. Vous imaginez les frais : billet d’avion, logement (pas dans son cas de mémoire, il était logé chez des amis) et le manque à gagner quand de retour en France, impossible de lire les photos (ou carte perdue, je ne sais plus). J’ai aussi en tête ce film français dont une partie des plans filmé sur une journée étaient perdus. Pour les photos, on peut bien sur imaginer un envoi par mail ou sur un serveur personnel … mais quand on a plusieurs Go de données… J’ai donc fait mes recherches et trouvé 2 produits, voilà le test du premier : le G-Raid Mini.

Le nom de ce produit de G-Technology contient déjà un indice sur ses fonctionnalité, surtout pour ceux qui ont déjà abordé les problèmes de sauvegarde : “Raid”, du nom de cette technique de répartition des données. Pour les néophytes, un petit tour sur Wikipedia s’impose. Le deuxième indice, c’est “Mini” : forcement si je vous parle de sauvegarde quand on est à l’extérieur, il ne s’agit pas de se trimbaler 3 kg de matériel :). Le G-Raid Mini est donc un système contenant 2 disques durs de 2,5 pouces pouvant être configurés en Raid 0 (pour la performance) ou en Raid 1 (pour la sécurité). Dans ce dernier cas, les informations sont copiées en double, une fois par disque. Si l’un des deux lâche, l’autre est toujours disponible.
 
Parlons un peu de la taille du G-Raid mini. Vous connaissez la taille d’un iPhone ? Je vous laisse découvrir sur les photos suivantes ce que font 149 x 83 x 38 mm. Pour le poids il faudra me faire confiance : 485 grammes sur ma balance de cuisine, avec 2 disques de 320Go.
 
Parlons maintenant connectique… 1 prise eSata 3Gb, 2 firewire 800 (pour faire du chaînage je présume) et 1 prise USB 2. On peut dire que c’est complet ! Et pour ne rien gâcher, les câbles sont livrés. Je suis certains que, comme moi, vous appréciez de pouvoir utiliser votre matériel dès sa réception.
 
La finition en aluminium brossée est du plus bel effet, sans compter que le refroidissement en est favorisé. Surtout si vous ajoutez un ventilateur, contrôlé intelligemment pour couronner le tout (il ne s’allume qu’au besoin, l’appareil est silencieux le reste du temps). Vous noterez au passage les 4 patins en caoutchouc noir pour limiter les vibrations. 
 
 
Le Raid est du Raid matériel, ce qui veut dire qu’il n’y a rien à installer sur l’ordinateur sur lequel on le branche. Il faut cependant penser à le configurer 🙂 Pour cela, G-Technology vous permet de télécharger sur le site la dernière version du configurateur. Vous trouverez facilement la version MacOs et Windows 32 bits et en cherchant un peu une version Windows 64 bits. C’est le seul point sur lequel je dois attirer votre attention : il m’a été très impossible d’effectuer la configuration avec une machine windows 64 bits. J’ai du ressortir une machine 32 bits pour effectuer cette configuration. Le support m’a dit que la x64 n’était qu’une pre release et je n’ai pas obtenu de date de sortie de la prochaine version. D’un autre coté, il ne faut le faire qu’une fois : on branche le disque en USB et on lance le logiciel qui permet de choisir la configuration Raid 0 ou Raid 1.
Ensuite il s’agit de le formater. Si vous êtes 100% Windows, en NTFS. Si vous êtes 100% Max en HSF+. Et, si vous êtes mixtes, en FAT32 (n’oubliez pas la limitation de la taille des fichiers à 4Go dans ce dernier cas, fatale si vous faites de la vidéo ;)).
Sur mes tests de débits, en USB et en SATA, on est tout à fait dans les standards d’un disque externe utilisant ces interfaces. Pas de perception d’un ralentissement dû au Raid, et c’est une bonne nouvelle. Je n’ai pas refais de tests de vitesse en faisant confiance aux tests que le constructeur propose : ce que je cherche, c’est sécuriser mes données, pas faire une course à l’armement coté vitesse. Voilà toutefois une copie d’écran  d’un test réalisé sur Mac, en Raid 0 et en eSata (compter la moitié en Raid 1, normal).
Une question que j’ai reçue : est-il auto alimenté ? Il est seulement alimenté via le câble FireWire et, le cable FireWire branché, il peut être utilisé bien entendu en Firewire mais aussi en eSata. Par contre, pour l’USB il faut forcement l’adaptateur secteur.
 
Les deux dernières questions que vous devez vous poser… combien et où ? ça va être difficile 😉 J’en ai trouvé chez Amazon (suivez les liens pour soutenir le blog si vous passez le pas 😉 :

Les fans de la marque à la pomme connaissent surement déjà la marque qu’ils ont déjà vu dans l’apple store. Ce produit n’y est pas (encore) disponible en France.

En conclusion, un très bon produit, qui inspire confiance et que les pro ne devrait pas hésiter à acheter! Pour les amateurs, vous sauverez peut être vos photos du tour du monde que vous avez réalisé avec 10 ans d’économies ou simplement de votre voyage en Tanzanie.

5 réponses

  1. Fred dit :

    Salut,

    Perso je serais partisan de l'utilisation de deux disques stockés dans des endroits différents, même en déplacement … On retombe toujours sur la même problématique, sauvegarde versus disponibilité. Tu te fais tirer ton sac, tu n'a plus rien …

    Stéphane

  2. Fred dit :

    Tu as toujours ta carte mémoire non ?
    Deux disques, ça veut dire réplication manuelle … Et oubli potentiel de le faire.

    Le 19 juin 2012 à 06:56, "Disqus" a écrit :

  3. Fred dit :

    en voyage je stocke sur le disque de mon mac et une clé USB : à l'import des photos sur le mac, le stockage dan ces deux disques est automatique. Après je formate la carte si pas assez grosse (j'utilise des 8 go) ou sinon selon le nombre de photos, je les garde dessus pour avoir 3 endroits où les garder.

  4. Fred dit :

    Le g-raid mini est surtout pour les gros volumes (la vidéo me parrait être un bon cas d'usage, ainsi que les pros qui honorent une commande), les autres solutions sont bien sur envisageables 😉

    Le 19 juin 2012 à 07:47, "Disqus" a écrit :

  5. Fred dit :

    ok donc pas concernée en effet 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.