Valises Peli – protégez efficacement votre matériel

 

J’ai fait une sortie Urbex ce samedi et je voulais transporter un peu de matériel avec moi dans un lieu où on est pas à l’abri d’une chute et où les quantités de poussières sur le sol et dans l’air sont impressionnantes. Il s’agit de pouvoir poser sereinement sa valise par terre ou de la faire rouler sans crainte dans des gravas. Une occasion pour moi de sortir ma valise Peli et de vous faire un retour dessus.

Comme vous le savez maintenant, je suis un fan de strobist et j’ai tendance à me trimbaler lors de sorties avec 2 ou 3 flash cobra, des petits trépieds ou des pinces, des câbles ou encore des modificateurs de lumières. N’oublions pas quelques optiques et quelques jeux de batteries, je suis plutôt chargé 🙂 Je me suis longtemps baladé avec des caisses en plastiques de rangement qui ne me rassuraient ni sur la protection du matériel ni sur la poussière qui allait recouvrir tout ça… puis j’ai découvert les caisses Peli. C’est un peu par hasard que je suis tombé dessus : je cherchais de l’éclairage pour faire du lightpainting et Peli en fait… quand j’ai regardé de plus près leur catalogue, je suis tombé sur des valises que j’avais pu voir sur des photos de backstage ou de setup de photographes pro. Je me suis orienté vers un modèle de taille moyenne – 55,9 cm x 35,1 cm x 22,9 cm à l’extérieur pour une dimension utile de 50,2cm x 27,9cm x 19,3cm : une Pelicase 1510 dans laquelle sont mises les cloisons de référence 1514 … ce qui en fait une Pelicase 1515 🙂 Un moyen de vous dire que pour trouver le modèle qu’il vous faut, il va falloir rechercher les différentes références et vous poser calmement.

Pour en revenir à la sortie et surtout à la valise, je peux vous dire que la confiance règne! Le fait qu’elle soit étanche m’a permis d’etre serein et de la poser disons … n’importe où : tas de copeaux de bois, amoncellement de céréales, poussières etc. Je l’ai bien sur faite rouler dans la poussière, les gravas, la terre. J’y suis allé un peu fort en la faisant “négligemment” tomber dans les escaliers en rentrant chez moi. Je l’avoue, pour ce dernier test, j’ai enlevé les optiques : une précaution inutile, j’en suis maintenant convaincu 🙂 Je ne regrette qu’une chose, qu’il n’y ait pas eu une équipe de paintball dans le bâtiment exploré, je leur aurait prêté ma Pelicase pour tirer quelques billes dessus.

Pourquoi je suis si serein ? J’ai lu les fiches techniques et quelques homologations sont apparues :
  • une STANAG 4280 : c’est une certification militaire couvrant 4 domaines : résistance aux vibrations (la valise est bien secouée pendant 2 heures), baisse de température (-20° pendant 16 heures puis retour à la normale), hausse de température (55° pendant 48h) et chute (de 1 mètre, sur tous les cotés et angles de la valise)
  • une ATA 300 : l’idée est de garantir le transport aérien sans encombre en la jetant sur une barre de fer, en lui faisant tomber des poids dessus ou de la faire tomber
  • une MIL C-4150-J : encore une certification militaire, empilement, chute, immersion et humidité. On trouve en particulier comme tests une immersion 1 heure ou encore des chocs à toutes les températures entre +60° et -20°
  • une IP67 : là il faut lire 6 et 7, 6 c’est la résistance à la poussière sur une échelle allant à 6 et 7 la résistance à l’immersion qui va à 8! (note: selon les modèles, on peut avoir du 57 du 66 ou du 67). Pour vous éclairer, en poussière 5 veut dire “protégé” et 6 “étanche et en étanchéité 6 veut dire résistant à des jets d’eau puissant et 7 immersion temporaire (le 8 c’est immersion permanente)

Un autre point que je souhaite vous faire remarquer est le système de fermeture : ça claque, on sent que c’est  efficace mais on n’a pas besoin de forcer comme un fou pour l’ouvrir ou la fermer, c’est tout à fait raisonnable. Les moins costaud d’entre nous apprécieront 😉

Je continue ? alors :

  • Les roues sont aussi là pour rassurer sur leur longévité : on s’en doutait, on est sur du roulement à billes d’acier inox. Dans la veine du reste niveau qualité.
  • Les deux poignées (haut et coté, dans l’ordre que vous voulez ;)) sont “doublées” avec du caoutchouc souple  pour plus de confort
  • Il y a une valve pour équilibrer la pression intérieur/extérieur si vous prenez des petits coucous en voyage
Dernier point que les voyageurs apprécieront : la Pelicase 1510 a juste la taille autorisée pour les bagages cabine. Je n’ai pas encore eu l’occasion de prendre l’avion, mais avec son aspect militaire je ne serais pas étonné qu’on me demande de l’ouvrir au contrôle 😉

Bon, si vous ne l’avez pas compris, la protection de votre précieux matériel photo vaut largement le prix de ces valises Peli. Pour vos recherches sur le net pour les meilleurs prix, notez que vous trouvez 3 appellations : Peli, Pelican et Pelicase. Le meilleur prix que j’ai trouvé est chez l’un des partenaires du blog Amazon, qui a un prix spécial sur de l’import d’Angleterre. Vous pouvez aussi les retrouver chez Miss Numerique. Voilà donc quelques liens de partenariat qui vous permettront au passage d’aider le blog 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.