Fin de google photos gratuit, et si Joomeo était l’alternative française ?

Si la photo vous intéresse un temps soi peu, vous n’avez pas pu rater cette annonce : google met fin à son service de stockage de photo gratuit en juin 2021. Il faut les comprendre, ils ont très certainement atteint un volume de photo faramineux qui est largement suffisant pour entrainer n’importe quel modèle de deep learning capable de faire la reconnaissance de visage, des projections de vieillissement et autres…  mais je m’éloigne du sujet.

Ce qui m’a poussé à reprendre la plume numérique c’est la quantité d’articles qui s’en sont suivis après cette annonce et la réponse en terme d’alternative qui nous renvoie inlassablement sur un service américain que cela soit amazon photo, dropbox ou autre… quitte à payer, autant payer une société française non ? il me paraissait du coup essentiel de vous faire découvrir Joomeo qui n’a rien à envier aux alternatives proposées, que cela soit en terme de prix mais aussi en terme de fonctionnalités… qui sont même plus adaptés aux pros!

Joomeo, c’est (pas) nouveau

ça y est, j’ai lâche le nom du service : Joomeo.

Le nouveau logo de Joomeo

Joomeo n’est pas nouveau et existe depuis plusieurs années. Je pense que je l’ai essayé en 2015 mais même si de premiers atouts étaient déjà présents je n’ai pas accroché, peut être une allergie à l’interface flash de l’époque et le coté payant qui ne m’était pas justifié à l’époque vu le volume de mes photos et ma piètre connexion ADSL.

Mais aujourd’hui avec un débit confortable, il me paraissait indispensable de vous faire découvrir le service disponible en 2020 et qui évolue très vite. Depuis quelques mois on sent une accélération des évolutions et le service devient vraiment compétitif.

Les moyens d’uploader vos photos sur Joomeo

Je ne vais pas vous faire l’affront de vous expliquer comment créer un compte. Allez simplement sur joomeo.com et créez le! Il existe un parrainage, j’ai rien à gagner, vous n’avez rien à y gagner … je saurai juste que j’ai contribué au soutiens d’une société hexagonale. Voilà le lien : https://bit.ly/joomeobrp

Pour l’upload à proprement dit vous avez 3 solutions : l’application desktop pc ou mac, l’application mobile Android ou iOS ou le plugin d’export Lightroom.

Accrochez vous, je vais être plutôt critique constructif. On est clairement sur la bonne voie mais il y a des aspects de nouvelle jeunesse qu’il faudra regarder de près pour une migration complète vers ce service.

L’application Joomeo desktop

Je vais être clair, c’est vraiment pour avoir une application. Cela remplace simplement l’utilisation du site … en moins bien. On glisse une/des photos et il demande de d’identifier – j’ai passé 5 minutes à comprendre qu’il n’y avait pas de bouton se connecter – et on choisit l’album d’upload. C’est peut être intéressant pour des personnes avec des connexions internet à problème puisqu’il y a une option de reprise… ça ressemble plus à un vestige du passé qu’à autre chose. Il manque 2 fonctions pour que j’y trouve un intérêt :

  • une synchronisation de masse pour laquelle je pointerai un répertoire racine sur ma machine et qui créerait en miroir sur le site des répertoires pour les répertoires et des albums pour le niveau le plus bas,
  • un lien plus fort avec le site pour avoir par exemple l’url des albums sans avoir à aller sur le site.

Joomeo vient d’introduire les répertoires il y a peu de temps, c’est un premier pas qui laisse penser que c’est dans les tuyaux !

L’application mobile Joomeo

Joomeo vient de lancer sa nouvelle application, redéveloppée from scratch, qui est maintenant orientée sauvegarde des photos du smartphone. On sent clairement l’application qui vient répondre à la “disparition” de google photo. C’est une première release sur cette fonctionnalité donc je ne vais pas être trop critique. J’invite juste l’équipe de développement à ouvrir google photo et à s’inspirer. Dans l’état, impossible de paramétrer les répertoires qu’on veut synchroniser. Mes photos oui, les copie d’écrans et autre mémé reçus sur whatsapp, c’est non…

Autre point de vigilance à mes yeux, la disparitions des fonctions de la version précédente de l’application. Beaucoup de fonctionnalités étaient développées en natif et sont maintenant des liens vers les pages du site. C’est le cas par exemple de la simple consultation des albums. Vivement la prochaine release. Dans l’état j’ai les deux !

Le plugin Lightroom

Il fait le job ! On se connecte à son espace et le plugin s’appuie sur les réglages classiques d’une exportation comme la résolution, le taux de compression, le nom de fichier ou la netteté. Je n’ai pas vraiment de remarques sur le fonctionnement sur le plugin. J’ai juste quelques idées pour aller encore plus loin dans l’intégration pour en faire un outil que les photographes (pros) adoreraient. Mais on en parlera plus loin dans la partie “collaboration” de l’article.

Le partage des albums et le collaboratif dans Joomeo

Je l’ai déjà abordé, on a donc des albums. Par défaut ils sont privés. On peut aussi les rendre publics. Mais il y a un intermédiaire que google photo, Amazon photo et consorts ne proposent pas. Nous avons une gestion complète des contacts et la possibilité de gérer des droits associés (télécharger les photos, les commenter, commander des tirages…). Vous imaginez immédiatement les possibilités que cela offre.

Que cela soit pour un photographe amateur, qui fait des shooting en collaboration, ou un photographe pro, qui livre des photos à un client, on a vraiment un outil pratique.

Un exemple de workflow, le mien

Prenons le premier (mon) exemple de workflow. Je fais un shooting en collaboration et fait ma première sélection de photos non retouchée. Je veux la partager avec mon modèle pour qu’il me sélectionne ses préférées.

Pour cela je crée un album “brut” dans lequel je déverse ma sélection en résolution raisonnable avec le plugin Lightroom. J’ai d’ailleurs configuré l’album pour mettre un filagramme sur toutes les photos “photo brute pour sélection, ne pas diffuser”. Je crée un contact avec le mail du modèle et lui donne accès à l’album. Il reçoit un mail généré avec ses identifiants et le lien vers l’album. Je peux modifier le modèle d’email dans les paramètres de mon compte.

Mon modèle me donne les références des photos et/ou les commente directement dans l’interface du site. Je vois rapidement dans mon espace les commentaires. Je me lance dans la retouche et livre les photos au modèle dans un nouvel album en définition maximale. Il pourra les télécharger individuellement ou par lot. D’ailleurs, connaissant la destination des photos, je créée aussi un album “pour réseaux sociaux”. Pour celui-ci, je limite limitant la résolution à 2048 et en met la netteté adaptée à un affichage sur écran. Cela évitera de laisser la compression de ces sites massacrer les photos. Je termine avec une sous sélection dans un album qui prendra sa place dans mon espace public Joomeo. Je l’utiliserai pour présenter mes photos….

Le prix

Vous pouvez tester le service gratuitement, le niveau d’entrée qui est gratuit offre 5Go d’images (ce qui est déjà pas mal!). Sa seule autre limitation est l’impossibilité de créer une boutique pour vendre les photos…

Les offres payantes sont les suivantes et ouvrent toutes l’accès à la boutique. Mea culpa, après discussion avec un membre de l’équipe Joomeo, j’ai rien compris 🙂 pas de lien avec la boutique qui est

  • 50 Go : 24€ par an
  • 100 Go : 45€ par an
  • 1 To : 89€ par an
  • Au delà, 65€ par an le To supplémentaire

Les 100 Go seront plutôt destinés aux passionnés (j’aurais préféré 200Go vus les usages d’aujourd’hui et la synchronisation des téléphones mobiles) et les 1 To pour une utilisation plus avancée / pro surtout quand on veut y stocker ses fichier Raw (oui, on peut).

Joomeo demain ?

Question légitime il est vrai. Avant d’y répondre, il est quand meme important de garder à l’esprit qu’il faut plus se poser la question “et si je veux changer de service ?” que “est-ce que le service peut disparaitre?”. Je n’ai jamais vu de service qui du jour au lendemain disparaissait, on a toujours un mail qui prévient d’un arrêt de service et explique comment récupérer ses données. Je n’ai pas encore trouvé la fonction le permettant tout d’un coup et pas album par album mais je n’ai pas vraiment d’inquiétude. L’outil desktop permet déjà de downloader les albums de façon efficace.

Pour répondre à la question initiale, Joomeo est adossé à Photoweb ça vous parle ? 🙂 Si vous creusez un peu plus, vous verrez que c’est adossé au groupe Exacompta Clairefontaine qui est valorisé plus de 100 Millions en bourse… Cela ne veut pas dire que le service existera dans 10 ans, mais rassure sur un fin “propre” quoi qu’il arrive !

Pour ma part, je parie plus sur une expansion du service en particulier avec la fin de google photos en version gratuite. Et comme je le suggérais dans mon titre, et si vous consommiez français pour remplacer ce service US ?

Alors qu’attendez vous pour passer le pas ? Il y a 5Go d’espace gratuit pour essayer le service Joomeo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.