Be.ez LE reporter Photo – sac photo urbain

Après quelques semaines avec ce sac de Be.ez, je me propose de partager avec vous mes impression sur ce sac. J’ai découvert ce sac “LE Reporter Photo” sur le salon de la photo.La bonne impression “technique” que j’ai eu lors de sa présentation devait être confrontée à une utilisation avec mon matériel et surtout à une ballade en ville de plusieurs heures pour juger du confort.

Pour ma part je ne connaissais pas la marque Be.ez qui semble être bien connue des aficionados de la marque à la pomme. Alors commençons par dire que Be.ez se prononce Be Easy. Ce n’est pas parce que le sac LE Reporter Photo est noir et safran que l’on doit imiter Maya l’abeille quand on prononce son nom.
Pour revenir aux choses sérieuses, regardons de plus près par les matériaux utilisés pour construire ce sa LE Reporter Photo. Commençons par la sangle du sac. Je vais vous poser une question simple : est-ce qu’il vous est passé un jour par la tête de remettre en question la solidité des ceintures de sécurité de vos voitures ? Non, et c’est tant mieux car la bandoulière est construite de la même façon en nylon tissé que je qualifierai de “croisé”. Sur cette bandoulière vient coulisser un renfort d’épaule rembourré et recouvert d’un antidérapant. C’est en regardant de plus près qu’on remarque la première fois la qualité de construction du LE Reporter Photo : coutures nickel que cela soit pour le renfort ou pour la liaison au sac. On remarquera aussi des petits détails comme sur la dernière photo, une petite pièce coulissante qui solidarise la partie “double” de la sangle.

Pour en terminer avec l’utilisation de la ceinture de sécurité dans LE Reporter Photo, on en retrouve une partie cousue sur la largeur du sac – surement pour éviter tout risque d’éventration. Le reste de la partie extérieure du sac est en coton tissé qui a reçu un traitement imperméabilisant en PVC.
Ouvrons maintenant LE Reporter Photo maintenu par un système de scratch qui permet de le fermer même si on remplit un peu trop. En effet, la partie “douce” est une grande partie de la hauteur et la partie “accrochante” sur toute la largeur, de quoi éviter de devoir poser “exactement” le rabat quand on ferme le sac. Bien vu !
A l’intérieur 3 petites poches en néoprène élastique et une poche à filet fermée par une fermeture éclair. On notera encore une fois la qualité des coutures et l’utilisation systématique d’attache métalliques pour les fermetures éclair.
Passons au rangement à proprement dit. Livré avec 3 séparateurs, rigides juste comme il faut grâce à une mousse rigide (proche de ce qu’on peut faire dans des matériaux à reconnaissance de forme) enfermée dans étui tissus fermé par des coutures. C’est à se demander d’il y a une seule partie collée dans ce sac. A mon avis, tout est cousu… regardez même sur la dernière photo les renforts tous le long des arrêtes.

Comment ai-je remplis LE Reporter Photo ? Je n’ai utilisé que 2 séparateurs. Sur la gauche, j’ai mis un flash cobra (le SB-800 de Nikon) et des déclencheurs à distance (les Strato II de Phottix que j’ai testé en début d’année). Au milieu le chargeur de batterie – même si c’est rare que je l’emmène avec moi – qui est recouvert par mon D90 sur lequel est monté le 17-70 2.8-4 de Sigma. A droite deux optiques fixes (un 35 et un 50 1.8).
Je pense que j’aurai surement une autre configuration remplaçant une des optiques fixes par un autre flash cobra ou même les deux par le 80-200 2.8 AF-D. Dans ce dernier cas, exit les déclencheurs à distance et on apprécie le système de scratch évoqué plus haut : ça passe juste, mais ça passe. On notera pour en finir avec cette partie du sac deux “oreilles” pliables à droite et à gauche qui viennent à la fois compléter l’imperméabilité sur les coté lors de la fermeture et protéger l’équipement.

Je me ballade également avec dans la poche à filet une carte mémoire, des chiffons microfibres et des gélatines de couleurs pour le flash. Les 3 poches en néoprène accueillent une batterie de rechange et 2 jeux de piles AA pour le flash. En ce qui concerne les 3 poches à fermeture éclair extérieure de ce sac photo, j’en ai utilisée une seule pour le câble de l’alimentation. Pas encore d’idées pour les autres 🙂

Et sur le terrain ? Tout d’abord LE Reporter Photo n’attire pas plus l’oeil que ça ce qui est un un bon point. On est bien plus proche d’un sac à la mode que d’un sac photo classique … c’est typiquement le sac “classe” qui reste discret et s’intégrera facilement : il aurait été parfait pour la Mostra de Venise 🙂
Coté confort, c’est nickel! Je me suis ballade plusieurs fois 3/4 heures dans les rues d’Aix en Provence avec le sac dans la configuration évoquée plus haut sans aucune gène. Tout ça en fait un sac idéal pour la street photo avec un reflex 🙂
Je terminerai par évoquer l’existence de 2 autres sac photo dans la gamme de Be.ez, LE Reporter Scout et LE Reporter Retro. Le Scout étant plus petit et destiné à contenir un reflex et un objectif complémentaire et le Retro aux appareil hybrides ou compact pro comme un Leica M9 ou un Fujifilm X100 ou X10. J’ai vu les différents modèles sur le salon.
Ah si, j’en oubliais le prix. Je le qualifierai d’étonnant. En effet, je donnerai à ce sac plus une valeur proche de la centaine d’euros alors qu’il dépasse à peine les 60€! (54 et 44 pour les deux autres) Si vous avez besoin d’un sac photo, n’attendez pas noël pour l’acheter : je doute qu’il y en ait pour tout le monde!
Pour soutenir le blog, bous pouvez vous procurer ce sac (ainsi que les autre modèles) chez Digit-Photo. S’il n’est pas en stock, vous pouvez toujours vous rabbatre sur Amazon (Au même prix, autant faire travailler un spécialiste de la photo non ?)

7 réponses

  1. Fred dit :

    Merci pour ton retour, j'ia intégré ton test dans mon comparatif!

  2. Fred dit :

    Merci pour ce test qui m'a incité à l'achat 🙂

    Petite question : est ce que la poche arrière est assez grande pour y mettre une tablette de 10" et si oui est ce que le rangement paraît assez protecteur étant donné qu'elle sera sur le côté ?

  3. Fred dit :

    Salut!
    Non pas de tablette: le sac serait assez large AMHA mais pas l'ouverture … Tu vas être obligé de l'utiliser comme sac photo et pas fourre tout 😉 ++

  4. Fred dit :

    Merci beaucoup pour ce test qui me donne bien envie d'acquérir ce sac. petite question cependant: je possède un Canon 500D avec le 18-55 du kit plus un 100mm macro série L. Quelle serait la meilleure taille pour pouvoir les transporter au mieux ? Scout ou photo (j'ai peur que le modèle reporter soit trop petit ou juste, surtout que j'envisage l'achat d'un Tamron 18-270) ?
    Merci d'avance

  5. Fred dit :

    Comme ça je dirai le photo, tu seras tranquille … Ça laissera même peut être un peu de place pour des affaires perso (et il n'est pas beaucoup plus gros…)

    Le 3 mars 2012 à 16:32, "Disqus"
    a écrit :

  6. Fred dit :

    C'est un peu ce que je pensais. Merci pour la réponse (très rapide) ! 🙂

  7. Fred dit :

    Avec plaisir 😉

    Le 3 mars 2012 à 17:43, "Disqus"
    a écrit :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.