Portable pour photographe Dell M4500 : premiers retours

Dans un de mes précédents articles je comparais plusieurs ordinateurs portables pour aboutir à mon choix personnel : un dell M4500. Je vous propose dans ce premier article post réception de faire un tour d’horizon rapide de mes premières utilisations et réglages.
Pour information, il s’agit d’une belle configuration avec le processeur Intel core i7-940QM, 8Go de RAM et l’écran full HD traité anti-reflet.
Je vais aborder dans cet article, avant de me lancer dans des tests plus poussés avec lightroom ou autre, mes premiers résultats.
Commençons par “la puissance” de l’appareil vu par Windows Seven, en particulier sur le processeur et la RAM qui seront primordiaux lors des traitements de photo poussés. Pour mémoire les notes vont jusqu’à 7,9 (allez savoir pourquoi Microsoft a fait ça). Je vous laisse découvrir les chiffres : 7.3 pour le CPU et 7.5 pour la RAM.
Je me suis lancé ensuiute dans une conversion de masse de fichiers RAW en DNG avec Adobe DNG Converter. J’ai lancé le traitement de 3900 RAW, ce qui a duré un peu moins de 90 minutes. Pour des chiffres plus parlants, cela fait 100 fichiers traités en 2″34 (soit 1,5 seconde par fichier RAW). Il semble que la vitesse ai été limitée par le logiciel ou l’accès disque : en effet, le CPU n’a pas décollé des 33% d’utilisation maxi. Voilà d’ailleurs une copie d’écran de l’utilisation du CPU:
J’ai enchainé cette première prise en main par une calibration de l’écran qui n’est pas vendu comme wide gamut (contrairement à celui du M6500 en 17″). On est quand même pas mal du tout avec une couverture quasi complète du gamut sRVB comem vous pouvez le voir sur le diagramme suivant :
Vous trouverez si dessous le “rapport de calibration” de la sonde Spyder3 Elite avec, en particulier le deltaE du point blanc à 1,3 et du gris 50% à 0,9. LE gamma est proche du 2.2 avec du 2.3. Je referai surement un étalonage d’ailleurs avec une luminance plus basse : j’ai ciblé 180 et, comme me l’a fait remarquer un photographe, il serait plus judicieux de cibler plutôt 120 afin de mieux saisir les nuances dans les blancs). Je vous tiendrai bien entendu au courant 🙂
Si je devais conclure sur cette première prise en main je vous dirai que je ne regrette pas mon achat pour le moins du monde! Ce M4500 est vraiment le portable que je recherchais pour mes travaux photographiques !

edit : suite à mon article du 31/01/2011, j’ai ajouté un tag “Dell M4500” afin que vous puissiez facilement consulter tous les articles du blog à ce sujet. ça se passe à cette adresse : 

http://blog.reflex-photo.eu/search/label/Dell%20M4500

(comparez les deux, on a parfois de bonens surprises 😉 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.