Quelle carte mémoire pour votre appareil photo ?

Un sujet surement déjà traité, mais je voudrai ajouter mon grain de sel en vous donnant quelques éléments de réflexion … je ne vais vous expliquer qu’il faut prendre le bon modèle de carte qui rentre dans votre appareil et je vous invite à lire votre manuel pour ça 🙂 Je vais plutôt aborder quelques critères pour choisir la taille et le nombre, la vitesse, et la marque.

Quelle de la taille et le nombre de cartes mémoires ?

La plus grosse possible ? Pas si sûr! Je vous invite à évaluer le risque de destruction ou de perte/vol du matériel pendant la journée. Il serait dommage lors d’un voyage de plusieurs semaines d’avoir toutes ses photos sur soi s’il y a un risque. Si je prend l’exemple de mon dernier voyage à La Réunion, j’ai fait une balade … en ULM : pour ce jour là j’avais prévu une carte vierge. Même chose quand je vais dans des lieux où des vols arrivent régulièrement (je vous invite à lire le routard pour ça).
Quand vous avez identifié les cas particulier comme ceux là, évaluez vos habitudes de prise de vue : le nombre de photo que vous comptez prendre par jour et multipliez le par la taille moyenne d’un cliché pour choisir vos cartes. Et, s’il vous plait, ne vous payez pas un appareil de dernière génération pour prendre les photo en jpeg faible résolution et qualité mini. Le prochain que je vois paramétrer son reflex comme ça, je le dénonce à la police du bon sens et des bonnes manières 🙂 Soyez sérieux : du format brut (RAW) avec éventuellement du jpeg. Pour ma part, j’ai maintenant un paramétrage fixe : RAW + Jpeg taille mini/qualité maxi. Le jpeg étant destiné à un partage immédiat de photo via une carte eye-fi ou sur un blog de voyage, rien de plus.

Quelle vitesse pour ces cartes mémoire ?

La plus rapide possible ? Pas si sûr! Quelle est votre utilisation des cartes mémoires ? Une vitesse rapide se justifie si vous faites des photos en rafale ou de la vidéo ou que vous êtes très pressés lors du transfert des photos à votre retour … dans les autres cas, de toute façon, la photo n’est pas enregistrée directement sur la carte mémoire : elle passe par une mémoire interne de l’appareil puis est copiée sur la carte. Par conséquent si vous prenez des photos à une vitesse raisonnable (pas toutes les secondes pour faire court), avoir le dernier modèle pro ne vous changera pas la vie. D’autant plus qu’il faut que l’appareil photo soit capable d’atteindre la vitesse d’écriture de la carte. Il y a quelques années les “assistants de choix de carte” proposés par les différentes marques donnaient le bon compromis. Ils ont maintenant tendance à proposer le meilleur de la gamme en premier 🙁 Le plus simple : faites des comparatifs avec les cartes de vos amis et choisissez celle qui vous parait confortable. Cela vous permettra de mettre vos sous dans une marque fiable, dans la capacité ou … dans un bon restaurant 🙂

Quelle marque de carte mémoire ?

Fuyez les marques que personne ne connait (même vendues dans les grandes enseignes) et Ebay (où les contrefaçons sont bien présentes). J’ai fait quelques tests “violents” sur la plupart des marques qui ont menées pour certaines à la destruction de la carte mémoire (des tests de cycle de lecture/écriture, écrire, lire et vider 200 fois la carte d’affilé), surtout sur les SD/SDHC. Globalement les Compact Flash ont mieux tenu. N’ayant pas eu assez d’échantillon qui vaudraient un protocole de test inattaquable, je me limite donc aux 3 marques en lesquelles j’ai confiance personnellement à titre personnel de moi même (et par ordre alphabétique!) : Kingston, Lexar et Sandisk.

et n’oubliez pas, si vous devez acheter une carte mémoire, Soutenir le blog ! ça ne vous coûte rien 🙂 Et ça peut même vous rapporter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.