Je suis le Nikon D600! Et ça va secouer ;)

Voilà enfin la nouvelle que beaucoup attendaient, Nikon vient d’annoncer la sortie d’un reflex plein format, full frame pour les intimes, qui risque de secouer la concurrence. Son petit nom, le Nikon D600 dont j’avais relayé les premières rumeurs il y a quelques mois. On n’en est pas encore aux tests et je ne vais pas m’attarder sur sa fiche technique – je n’ai pas dit que je n’allais pas en parler – mais plutôt vous donner ma petite analyse en tant que passionné de photo en regard du D700 qui est (était ?) encore très coté à l’occasion et de la concurrence.

Update : DxO vient de sortir son test de capteur ça se passe par là et si vous voulez avoir la comparaison avec le D800 et le Canon 5D Mark III, c’est sur cette page. A noter en particulier, 2.5Ev de plus en plage dynamique pour les appareil Nikon. Pour faire court, vous avez 2,5 diaphs de plus pour éviter une ombre bouchée ou un blanc cramé. Une autre analogie, pour ceux qui ont essayé de faire du HDR en faisant du bracketing +1/-1, le RAW qui sort du D600 contient les informations des 3 photos…
Un capteur de 24.3MP : je pense que nous avons là une définition parfaite et à plus d’un titre.
    • Tout d’abord, c’est un choix stratégiquement excellent pour faciliter la transition des possesseurs d’appareil APS-C. En effet, le mode DX va nous fournir des images d’un peu plus de 10MP ce qui est parfaitement exploitable. Les utilisateurs vont pouvoir donc garder leur optiques DX le temps d’avoir les moyens de les remplacer par des optiques FX. Notez au passage qu’il y a un moteur pour les anciennes optiques AF-D de quoi trouver des optiques très intéressantes à l’occasion.
      • C’est également une définition supérieure à ce que l’on peut attendre d’un film diapo en argentique (De mémoire, une diapo 24×36 est équivalent à 19MP)
      • Mais ça reste raisonnable pour un amateur en termes de stockage et de post-traitement. Le D800 est fantastique avec ses 36MP mais il faut avoir de l’espace disque (~50Mo le RAW) et de la puissance machine pour les traiter de façon confortable. On a quand même des RAW de près de 30Mo avec le D600. Sans compter qu’à 36MP la qualité d’optique est primordiale (ce qui rejoint l’idée d’achat d’optique d’occasion quelques lignes plus haut)

      Traitement des images 16 bits et comme le D800 la capture se fait en 14 bits

      Poids de 850g avec batterie et carte mémoire: Le Nikon D600 est plus léger et plus compact que le D700, pas la peine de vous faire un dessin, votre dos comprendra 😉 Pour ce faire, il utilise un boitier en partie en magnésium.


      Une couverture de 100% du viseur : c’est une des meilleures nouvelles ! Le seul défaut que je connaisse au D700 est sa couverture inférieure à 100% alors qu’il a un capteur de 12MP. On se retrouve parfois avec des intrus dans la photo (ligne électrique au hasard…) qui demande un recadrage qui nous bouffe forcement quelques pixels. Les adeptes de la photo réfléchie avec un cadrage au poil vont apprécier ce D600.

      Coté AF une double surprise : sur le D700 on avait un AF 51 points, on tombe à 39 points ? Seconde surprise, on peut le réduire à 11 points, je présume qu’on gagne en vitesse… C’est peut être le point qui montre bien que le Nikon D600 n’est pas le remplaçant du D700 : c’est le D800 qui est resté dans la lignée des AF 51 points. On récupère dans le D600 un autofocus comparable au D7000 en terme de nombre de points mais basé sur le Multi-CAM4800 inspiré du D4.


      Dans la même veine que le D7000, le D600 a deux logement pour 2 SD.

      Coté sensibilité, on est sur du 100 à 6400 ISO (avec les extensions virtuelles 50 à 25600)

      On commence à voir des reportages télé tournés au D800, Nikon a comblé son retard sur la vidéo et l’apport d’un mode vidéo sérieux sur le D600 va faire naître des vocations 😉
      Le reste pour moi est dans l’air du temps, indispensable pour le marketing un peu moins pour le photographe : détection de visages, 19 modes scène (PASM, ça vous suffit pas ?), retouche d’image sur l’appareil, …

      Ah si, j’allais oublier : on retrouve le mode “silence” (Quiet) que j’avait utilisé et apprécié sur le D300S lors de mon voyage à la réunion et un capteur de lumière ambiante pour adapter la luminosité de l’écran LCD.

      Et le prix ? On a longtemps parlé de 1500€ soit moins cher qu’un D700 d’occasion. Malhereusement, c’est à 2099€ TTC nu que nous allons pouvoir acheter le Nikon D600.

      Je dirai donc qu’on devrait trouver des D700 – enfin – sous la barre des 1000€, mais pas beaucoup moins…D’autant plus qu’il est DISPONIBLE dès le 18 septembre ! De quoi faire plaisir à mon téléobjectif 80-200 AF-D 2.8




      Que dire de plus ? Que Canon va devoir répondre rapidement s’il ne veut pas voir un flux de migration Canon vers Nikon … comme il y a eu de Nikon à Canon quand le 5D Mark II est sorti. Mais c’est peut être déjà sur les rails pour la Photokina, allez savoir!

      Si vous voulez craquer pour ce D600 (ou le D800 d’ailleurs!) vous pouvez soutenir le blog en l’achetant chez l’un de mes partenaires! C’est pas là (il y a missnumérique, amazon et rueducommerce 😉 )

      5 réponses

      1. Fred dit :

        Synchro flash de 1/200 max …

      2. Fred dit :

        Pas de micro-ajustement de l'AF
        Avant de rêver devant ce D600, il vaut mieux regarder ses manques.

      3. Fred dit :

        On n'avait pas besoin de ça en argentique 😉 Pourquoi l'AF ne serait pas bon tout simplement ?

      4. Fred dit :

        ça c'est plus ennuyeux :/ depuis qu'il y a les système de synchro haute vitesse, la "vraie synchro" est délaissée :/ dommage, on perd puissance et durée de vie des piles du flash …

      5. Fred dit :

        Je n'ai pas cette information, de ce coté là, le texte de le fiche technique utilise le même vocabulaire que le D800. D'où tenez vous cette info ?

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.