Test du Miggo Agua – Sac photo Holster IPX3

Le projet kickstarter de Miggo pour commercialiser l’Agua vient d’être lancé, vous avez une trentaine de jours pour en être. Je me suis procuré un exemplaire de présérie de ce holster pour appareil photo qui répond au standard IPX3 et est donc pensé pour supporter de belles projections d’eau, d’où son appellation “storm resistant’… mais ce n’est pas son seul atout. Faisons ensemble le tour du propriétaire!


Le Miggo Agua a été pensé pour combler un vide dans les gammes de produits existantes : un holster pour un accès rapide à l’appareil photo alors que les conditions climatiques ou la présence d’eau sur un lieu. C’est un peu le leitmotiv de Miggo, construire des accessoires de transport de votre appareil photo pour vous empêcher de laisser votre appareil photo à la maison quand vous sortez.

Le Miggo Agua est donc un holster avec courroie néoprène amovible. Mais pourquoi la faire amovible? En fait, pour utiliser l’Agua on remplace sa courroie standard par deux clips. On peut alors utiliser la courroie comme courroie standard, ou brancher l’un des deux clips dans le sac et mettre la courroie sur le sac.

Les inventeurs de ce sac l’ont truffé d’astuces qui rendent la vie plus simple. La première sur tous les clips : on a systématiquement un mâle et une femelle aux extrémités d’un même éléments : 1M et 1F sur le sac, 1M et 1F sur l’appareil photo et 1M et 1F sur la courroie. L’intérêt ? On peut refermer les attaches du sac sur elles même pour faire une petite poignée, attacher ensemble les attaches du reflex pour ne pas les perdre quand on remet une autre courroie… Quand j’ai testé le produit le projet kickstarter n’était pas encore lancé et j’allais râler sur la sécurisation des clips. Bonne nouvelle, le projet a été lancé avec un modèle de clip différent qui corrige ce problème.

Seconde astuce technique, je vais vous rappeler une situation que vous avez certainement rencontrée … et qui vous a comme moi énervé : régler ou changer la longueur de la courroie. Vous avez avec les petits éléments plastiques dans lesquels il faut laisser un peu de longueur d’un coté, tirer de l’autre… Les gars de Miggo on créé la boucle d’ajustement rapide: quand on la pense d’un coté et qu’on tire ça agrandit et de l’autre coté ça raccourcit. C’est le top de l’ergonomie! Quelques cas d’utilisation : on ajuste en quelques secondes la courroie pour passer d’une longueur porté à l’épaule à une longueur porté en bandoulière. Autre cas, on arrive dans une zone dans laquelle on veut éviter tout mouvement de balancier, par exemple en ballade : on réduit la longueur au maximum. Un dernier pour la route, on fait porter l’appareil à une personne de gabarit différents, quelques secondes et c’est réglé !

Pour en terminer avec les astuces ergonomiques, la partie qui referme le sac peut être rabattue sur l’arrière ce qui permet d’accéder instantanément à l’appareil comme s’il était dans une poche kangourou… et comme un clip l’attache à l’intérieur, pas de risque qu’il tombe.

Que puis-je vous dire de plus sur la construction de ce sac de Miggo? Ah si, l’intérieur est en 2 épaisseurs, une partie étanchéifiée fine et une partie en néoprène pour amortir les chocs. Les deux sont solidarisée en bas par un scratch qui évite que ça ballade. On note en plus à cet endroit, où viendra se poser la partie frontale de l’objectif, une partie rigide qui viendra protéger cette partie sensible de notre matériel.

J’ai réalisé un petit test dans la vidéo qui suit : mettre des feuilles de papier absorbant dans le Miggo Agua … et lui faire prendre un douche. Le papier est resté bien sec 🙂

Je vais vous laisser découvrir tout ça sur le Kickstarter Miggo Agua. Vous y verrez les nouveaux clips ou une poche pour bouchon d’objectif que je n’avais pas sur mon modèle de présérie.

Il y a trois modèles d’Agua, un petit pour les hybrides, un moyen pour les petits reflex et les bridges et un grand pour les gros reflex. Mon modèle était un intermédiaire : un D600 y rentre avec un petit objectif mais le 24-70mm 2.8 est trop gros. Si vous vouliez le votre mi octobre il vous reste jusqu’à fin juin pour participer au projet.

Et désolé de vous prévenir si tard, les exemplaire au prix “premiers arrivés” sont déjà tous partis, le projet étant en quelques jours déjà proche du triple de la cible prévue!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.