Cactus LV5 en test exclusif pour la France – Partie 1 – le matériel

Vous allez entendre rapidement parler d’un nouveau produit Cactus, marque dont on ne présente plus les émetteur/récepteur sans fil cactus V5, utilisés par une grand nombre de strobists. Le nouveau produit Cactus se nomme le LV5, avec L pour Laser. Et si je peux vous parler d’un test du Cactus LV5 en exclusivité pour la France, c’est tout simplement parce-que je fais partie de l’équipe de béta testeur qui joue avec le kit LV5 depuis fin 2012. J’ai reçu ce lundi les premières unités de production. Je ne vous fais pas attendre plus, entrons dans le vif du sujet!

Tout d’abord … à quoi ça servent les LV5?

Le Kit Cactus LV5, car il s’agit d’un kit composé d’un émetteur et d’un récepteur, permet de déclencher un appareil photo ou un flash suite à une détection laser. L’émetteur dispose d’un laser qui est détecté par le récepteur, ce dernier pilote l’appareil ou le flash selon 2 modes de détection, “trap” et “escape”. Ces deux modes permettent respectivement un déclenchement lorsque le faisceau laser est coupé – par exemple lors du passage d’une fraise qui tombe – ou lorsque le laser est rétabli – par exemple lorsque qu’un objet ou un animal sort de l’axe du laser. Voilà pour les fonctionnalités de base.
A ces fonctionnalités viennent s’ajouter des fonctions “delay” et de “freeze” que nous avons designé lors de la béta et dont, forcement, je connais le principe mais que je n’en ai pas eu besoin dans mon setup. En quelques mots, la fonction “delay” permet de déclencher l’appareil/le flash “un peu plus tard” que l’évènement. L’idée est de faciliter les setups lorsqu’on n’arrive pas à obtenir le résultat attendu en déplaçant simplement les LV5. En ce qui concerne le “freeze”, cela empêche le re-déclenchement pendant la période qui suit un évènement. Cette fois, c’est pour éviter de capter des évènements parasites – typiquement pour les photos à base de gouttes d’eau de pas déclencher sur une éclaboussure. Ces deux fonctions sont combinables!
Pour compléter cette description, vous avez noté une ressemblance de nom avec les cactus V5. C’est tout simplement car le récepteur laser LV5 est aussi un émetteur sans fil qui communique avec les V5 en récepteur, avec le même système de canaux qui permettra des setups complexes à souhait pour ceux qui le veulent. Bien entendu, le récepteur LV5 dispose d’une sortie jack, en 3.5mm, qui permet de brancher directement un reflex avec un câble adéquat compatible avec votre reflex.

Le kit Cactus LV5 en détail

Vous allez trouver dans la boite:
  • L’émetteur,
  • Le récepteur,
  • Un pare soleil pour le récepteur pour éviter de capter des lumières parasites qui gênerait la détection,
  • 4 piles AAA (nous y reviendrons…),
  • 2 petits cables pour de la synchro de flash de studio,
  • Un manuel et un poster promotionnel
Je n’ai pas pu m’empêcher de vous faire une vidéo de déballage pour vous tenir en haleine 🙂

Par contre, pas de câble pour relier votre appareil photo au récepteur LV5. Pas étonnant, les prises de déclenchement des appareils n’étant pas standardisées… Il vous faudra donc commander en plus un câble correspondant à votre appareil … sauf si vous en avez déjà un … sauf si vous avez des cactus V5 et que vous ne voulez déclencher que les flashs.

L’émetteur LV5

Vous allez trouver forcement un bouton marche/arrêt, c’est un bouton très sensible. Voire un peu trop sensible, il m’est arrivé de l’allumer en le rangeant. Sur l’unité finale il a l’air un peu moins sensible, on verra ça sur la durée.

 

La fenêtre de sortie du rayon laser. Un cache glissant permet de la fermer, sachant qu’il ne s’agit pas de ne plus laisser passer le laser mais de largement l’atténuer. Limiter la lumière sortante a un intérêt double : prévenir l’apparition d’un point rouge sur les photos mais aussi gagner en sensibilité à courte distance sur les petits objets: si le laser est trop puissant, il y a un effet de diffraction et le laser est toujours détecté.
Aparté sur le laser : il est plutôt puissant, avec une portée annoncée de 100 mètres. Je ne suis pas allé jusqu’à cette distance, la difficulté étant d’aligner l’émetteur et le récepteur : un laser c’est pas large! Je n’ai eu aucun problème jusqu’à 25 mètres avec une luminosité modérée de milieu d’après midi d’hiver.

 

Une trappe pour 4 piles AAA. Elle est à mes yeux mieux conçue que celle des cactus V5, sans tiroir – qu’on peut perdre – et un taquet de fermeture. Si vous avez tout suivi depuis le début, vous savez que seulement 4 piles sont livrées avec le kit. C’est tout simplement parce-qu’on peut utiliser au choix 2 ou 4 piles : cela ne joue pas sur la puissance du laser mais sur l’autonomie pour les setups en pleine nature.

Le récepteur LV5

Sur le récepteur, un bouton marche/arrêt et la trappe pour les 2 ou 4 piles évidement, un bouton test – pour la vérification de la bonne connexion entre le récepteur et l’appareil photo – avec 2 niveaux d’enfoncement, correspondants à la mise au point et au déclenchement.
Vous trouverez également un switch, qui permet de régler les durées du “delay” et du “freeze”.

 

Une molette – la même que sur les Cactus V5 – permet de sélectionner le canal d’émission pour une utilisation avec un V5 en récepteur Cette même molette sert également en combinaison avec le switch delay/freeze pour régler les durées, de quelques millisecondes à 16 secondes.

 

Reste sur le récepteur cactus LV5 une prise jack en 3,5mm pour le câble de connexion à votre appareil photo. Notez au passage qu’une rallonge jack hi-fi classique vous permettra de faire des setups encore plus sympa, j’ai pris un câble de 2 mètres pour quelques euros sur ebay, je ne peux que vous le conseiller 🙂Le pare soleil est montable sur le récepteur, pour éviter les rayons qui parasiteraient la détection.

 

Le récepteur, comme l’émetteur, peuvent être monté sur des griffes ou socle pour flash ou être vissés sur des  trépieds de flash. Pour ajuster les setups, l’angle du socle est ajustable – via une vis de serrage et une roue “crantée”.

Pour cette première partie d’article, je vous dirai que la qualité de la construction est une agréable surprise. On sent qu’une vraie équipe de designer a été sollicitée en trouvant un bon équilibre entre l’ergonomie, qualité des matériaux et design.

Vous pouvez télécharger le manuel à cette adresse 🙂

Edit : J’ai l’accord du constructeur non pas pour le prix exact mais pour vous dire que le prix devrait être sous les 100$

Edit 19 février : le prix est maintenant connu! 89,95$ hors frais de port bien entendu

10 réponses

  1. Cyril Charpin dit :

    Oh mais ca l'air interessant ce truc !
    Vite la suite !!

  2. Merci pour la mise à jour et l'info sur le prix c'est effectivement une bonne nouvelle.

  3. Arnaud dit :

    Très Intéressant mais n'aurait il pas été plus pertinent de faire un déclencheur sonore et non laser? Cela aurait probablement été plus polyvalent, et moins cher. Mais bon je pense que je vais quand même me laisser tenter au prochain Noël 🙂

  4. Pour le sonore, cherche Trigger trap sur le blog 😉

  5. Arnaud dit :

    ah oui effectivement. Bon faut coupler avec un smartphone mais c vrai que cette solution n est pas chere

  6. Jack dit :

    prend en compte le TTL ?

  7. Euh, je comprend pas la question : il n'y a pas de mesure de lumière, c'est à ton reflex et au lien que tu construit avec tes flash qu'il faut se poser la question,non?

  8. samailloute dit :

    Puis ce que vous avez été un gros béta (testeur) pensez vous que les quelques défauts signalés ont été corrigé ?

    Il serait très facile de suspendre l’éclairage du laser pendant la durée de la prise de vue pour éviter sa trace rouge. Pourquoi personne n’y a pensé ?

  9. samailloute dit :

    Ma confusion vient de ce que vous décrivez le kit composé d’un émetteur et d’un récepteur.

    En fait l’émetteur est un bête laser et le récepteur laser est un émetteur radio pour le cactus V5 ?

    Pour une Application en piège photo, l’émetteur devrait pouvoir être équipé d’un pare soleil et le récepteur devrait pouvoir éteindre sa led de réglage pour être moins repérable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.