Test du bol beauté / octobox Luna 70cm de Phottix

Phottix Luna OuvertToujours aussi intéressé par la lumière et par les moyens de la façonner, me voilà donc avec un produit de Phottix, le Luna en 70cm, qui se présente comme bol beauté démontable mais aussi comme une octobox,  grâce à un diffuseur amovible.

J’ai en fait testé à la fois ce modeleur mais aussi un adaptateur pour flash cobra puisque l’attache standard est compatible avec le système Bowens pour flash studio. Je vous propose dans cet article de nous concentrer sur son utilisation, son ergonomie et sur une analyse simple du rendu. Gertrude nous offrira un setup plus complet par la suite.

J’ai déjà eu entre les mains un bol beauté pour flash cobra, de construction plutôt légère… Avec le Luna,  je me suis retrouvé en face d’une boite plus petite et plus lourde que je le pensais. Ce bol beauté a beau faire 70cm de diamètre déplié… C’est sous une forme pliée beaucoup plus compacte qu’il se présente.

Phottix Luna replié entièrement

Phottix Luna replié entièrement

Luna en cours d'ouverture

Luna en cours d’ouverture

Et ouvert !

Et ouvert !

En tant que photographe amateur qui ne possède pas une pièce dédiée type studio pour entreposer mon matériel et qui compte ses mètres carrés, je suis enchanté par ce système. D’autant plus que le montage et la mise en tension de la toile sont très bien pensés: il suffit de l’ouvrir comme une fleur et de verrouiller les baleines transversales en poussant des loquets.

Le système de verrouillage

Le système de verrouillage

C’est d’ailleurs un très bon point de proposer un accessoire en une seule partie, sans risque de perdre un élément essentiel dans le transport.  La seule partie vraiment amovible est le diffuseur qui vient se tendre devant l’ouverture quand on en a besoin.

Côté montage du flash,  l’adaptateur (qui s’achète à part)  se clipse parfaitement puis se verrouille après un quart de tour. Les matériaux choisis pour l’adaptateur en font un produit solide qui portera sans problème le luna, mais aussi les autres modificateurs de lumière compatible Bowens que vous pourriez avoir.

Phottix HS Speed Mount II

Phottix HS Speed Mount II

Le système de verrouillage est efficace, il faudra tirer sur un bouton pour faire un quart de tour et l’extraire : je ne vois pas comment ça pourrait se détacher par erreur. Quant au système de support de flash cobra, il permet de soit le monter verticalement sur une griffe soit horizontalement grâce à un plateau et un système de scratch élastiques plutôt larges.

Montage vertical

Montage horizontal

Montage horizontal

C’est cette dernière façon de montage qui est à favoriser pour faire entrer la tête du flash dans le bol et bénéficier d’un maximum de puissance.

J’ai fait quelques tests d’ajustement du flash et voilà mes conclusions.

Première chose à savoir,  il vous faut un flash puissant: dans ma meilleure configuration,  pour fermer à f/8,  à 200 iso avec le luna à 1 mètre de Gertrude, j’ai utilisé mon flash le plus costaud (NG de 50) à pleine puissance. Bon, il est vrai que je pourrais monter un peu en ISO mais je souhaitais aussi effacer la lumière ambiante.

Pour avoir le meilleur rendu, j’ai mis son zoom interne au minimum et ajouté le diffuseur grand angle pour créer une lumière la plus diffuse possible. J’ai fait quelques tentatives en zoomant et sans diffuseur, la zone centre n’était que peu voire pas éclairée.

Si le flash est trop loin de l'entrée

Si le flash est trop loin de l’entrée

Je pense qu’il y a une multitude de réglages qui peuvent modifier le modelé avec un flash cobra, en jouant sur l’enfoncement, la tête zoom, avec ou sans diffuseur (alors qu’avec un flash studio la position du tube est fixe). Disons que le meilleur rendu que j’ai trouvé, si on parle homogénéité de la lumière, est celui pou lequel le flash est enfoncé au maximum…

Côté rendu, je trouve la lumière très agréable et douce. Par contre, si on veut garder cette douceur, la taille relative de la source lumineuse doit rester grande par rapport au sujet. Ainsi, avec mon flash cobra, toujours dans les conditions d’ouverture et iso que j’ai évoquées, on doit rester proche du sujet.

Pour un portrait, on couvrira uniformément un plan américain d’un modèle et la lumière diminuera sur les jambes. Vous constaterez ce phénomène dans mon prochain article dans lequel Gertrude reprend du service.

En guise de conclusion, je peux vous dire que ce produit correspond au type de rendu que j’espérais, que la qualité de construction est tout à fait au rendez-vous le tout pour un prix très raisonnable. Le plus cher étant presque l’adaptateur pour flash cobra qui pourra être réutilisé avec d’autres modeleurs de lumière.

Si vous vous voulez passer le pas, vous trouverez le Phottix Luna 70cm entre 65 et 80€ et le HS Speed Mount II aux alentours de 70€. Cela existe aussi en 110cm mais j’ai peur qu’un flash cobra seul ne suffise pas…

Et vous, vous avez déjà utilisé ce bol beauté/octobox ? Des astuces ou conseil à partager sur le sujet ?

1 réponse

  1. Claude dit :

    Bonjour,
    Concernant le bol Phottix est-ce qu’un flash cobra est suffisant en l’occurrence un YN 685?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.